Contacter un conseiller :
03 88 25 00 72

Erythrée

Les Rivages de l'Erythrée

Fermer la carte
Fermer la vidéo
Fermer la vidéo

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

NOS POINTS FORTS

  • Découverte d'Asmara et de son architecture Art-déco, classée Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO
  • Antique train à vapeur pour rejoindre le port mythique de Massawa
  • Découverte du Tigray érythréen

 

ITINERAIRE

J.1 > Vol Paris - Asmara.  

J.2 > Asmara – Keren (91 km / 3 heures). Après le petit déjeuner, départ en véhicule pour rejoindre les savanes de Keren et découvrir une ville dont les architectures mêlées d'Italie et d'Afrique sont assez émouvantes. Nuit à l’hôtel.

J.3 > Keren – Asmara (91 km).Le matin, visite de la ville et des différents quartiers : l’ancien fort, la grande mosquée, la cathédrale gothique, la Chapelle Sainte Marie Derit logée dans un baobab (adansonia), le marché, les monuments historiques en hommage à l’Erythrée indépendante. Retour en fin de journée à Asmara. Nuit à l’hôtel.

J.4/5 > Asmara. Deux journées consacrées à la visite de la ville qui, outre son marché traditionnel, l'ancien opéra de style italien, est intéressante pour le mélange d'architectures que l'on y découvre de rues en rues et les belles « villas italiennes » qui  s'y trouvent. Nuits à l'hôtel.

J.6 > Asmara – Adi Keyh – Matara – Sénafé – Adi Keyh (139 km).  Route à travers les montagnes et hauts plateaux, arrêt à Adi Keyh et dans la petite ville de Segeneiti et ses deux forts qui la dominent. Déjeuner au cœur d’une magnifique forêt de Ficus Sycomorus située dans la plaine de Deghera. Continuation vers Sénafé, dernière ville érythréenne avant la frontière avec l’Ethiopie, découverte du site archéologique de Matara datant du 5e siècle avant J.C., il s’étend sur plusieurs kilomètres, on y trouve d’anciens palais, des stèles, des vestiges de la ville… Retour à Adi Keyh en fin de journée. Nuit à l’hôtel.

J.7 > Adi Keyh – Qohaïto – Asmara (139 km). Tôt le matin, départ vers Qohaïto, ville qui prospéra durant la période Axoumite, située à plus de 2500 mètres au-dessus du niveau de la mer sur un haut plateau au bord de la Vallée du Grand Rift et non loin du Port Antique d’Adulis… Étalées sur presque 15 km,  les ruines n’ont pas toutes été fouillées à ce jour, mais l’on peut découvrir les édifices anciens dont le Temple de Mariam Wakino et ses quatre colonnes construit à partir d’une église paléochrétienne et entouré d’autres temples, le barrage Sahira qui date de plus de 1000 ans, etc… Retour à Asmara et nuit à l’hôtel. 

J.8 > Asmara – Fil Fil - Massawa. Après le petit déjeuner, route pour le port mythique de Massawa à travers les hauts plateaux aux paysages magnifiques. Sur la route, arrêt à la forêt de Fil-Fil, difficile d’accès, elle constitue la plus grande partie intacte de la forêt tropicale du pays ; sa faune est variée et sa flore est immense… Traversée de villages traditionnels avant d’arriver à la cité portuaire et historique de la Mer Rouge : Massawa. Visite de la ville, des anciennes bâtisses de corail rose et blanc, mélange d’influences turques, égyptiennes et italiennes témoignent du passage des différents occupants du pays ; l’ancienne mosquée et l’une des premières d’Afrique, l’ancien Palais égyptien restauré dans les années 70 par l’Empereur Haïlé Sélassié… Nuit à l’hôtel.

J.9 > Massawa – Villages Rachaida – Massawa (30 km). Après le petit déjeuner, découverte des environs de Massawa : la presqu’île de Gherar, la presqu’île d’Abd-el-Kader… Puis, départ pour le village et la rencontre avec la tribu des Rachaïda, arabe originaire d’Arabie Centrale, ils se sont installés là au début du développement de l’Islam et célèbre pour la parure de ses femmes. Retour à Massawa et après le déjeuner, route pour la région côtière du pays ; sur la route, autruches, singes et une faune endémique agrémente le parcours… Retour à Massawa en fin de journée. Nuit à l’hôtel.

J.10/11 > Massawa – Îles Dahlaks.Embarquement à bord d’un boutre pour naviguer à la découverte d’une partie des îles de l’Archipel des Dahlaks. Découverte des îles « vierges » de l’Archipel ; chacune a une caractéristique qui la spécifie mais toutes présentent de longues plages blanches, des fonds marins intéressants à une profondeur abordable avec palmes, masque et tuba. Loin du monde, c’est une immersion dans le mouvement de la mer traversée de dauphins, et une immersion dans les mots et les images des contes de la Mer Rouge… Nuits à bord.

J.12 > Îles Dahlaks – Massawa – Nefasit – Asmara (105 km), vol pour Paris. Route à Massawa en passant par la petite ville de Nefasit située sur l’unique chemin de fer du pays qui a commencé à être construit en 1887 à Massawa et finit en 1936 ; courbes et crêtes longent des précipices vertigineux dans de magnifiques paysages de montagnes en terrasses… Il n’est pas toujours possible de prendre le train, par manque de charbon… Arrivée à Asmara, visite de la Gare centrale, etc... Transfert à l'aéroport après le dîner pour le vol de nuit.

J.13 > Arrivée à Paris. 

L’itinéraire peut être modifié en fonction des circonstances locales. Notre guide connaît très bien le terrain et est apte à juger des changements qu'il y a lieu de faire sur place.